La santé et la solitude, deux axes d’amélioration du Homeshoring.

Le Homeshoring est utilisé par les entreprises souhaitant déléguer leurs relations clients ou leurs détections de nouveaux prospects, cette méthode est axée sur les gains en productivité mais également en responsabilités sociale et environnementale.

C’est pourquoi, nous préconisons deux axes d’amélioration pour, peut-être, une évolution positive de cette activité, le premier axe est la santé (nous allons zoomer sur les yeux) et le second axe est la solitude et l’enfermement dû au travail à domicile.

Garder vos yeux en bonne santé : tout le monde le sait, travailler sur un outil informatique use grandement la vision. C’est pourquoi, il est préconisé de suivre certains gestes et de respecter certaines habitudes pour éviter les rendez-vous chez l’opticien ou pire, pour éviter la perte de la vue !

Pour ceux qui souffrent de fatigue oculaire, la première chose à faire est de consulter un ophtalmologiste pour vérifier s’il existe un trouble visuel. Il suffit, bien souvent, de porter des lunettes corrigeant ce petit défaut lors du travail sur ordinateur pour soulager les symptômes.

Maintenant parlons de prévention, nous allons vous fournir quelques astuces pour garder les yeux en bonne santé (au moins jusqu’à la fin de notre article haha).

Tout d’abord, toutes les quinze minutes, essayez de fermer très lentement les paupières puis rouvrez-les aussitôt afin de renforcer l’hydratation de la cornée.

Ensuite, nous vous proposons d’entrer dans une fête foraine avec l’astuce de la balancelle. Il s’agit tout simplement de vous balancer sur votre chaise de gauche à droite, puis d’avant en arrière pour atténuer la fixité de votre regard.

Enfin, rien de meilleur qu’un simple verre d’eau qui vous permettra, déjà, de détourner le regard de votre écran, mais aussi, ne l’oublions pas, de nourrir vos yeux qui sont composés à plus de 90% d’eau.

Rompre l’enfermement et la solitude : cela fait des mois que vous travaillez pour pérenniser votre activité en homeshoring, mais vous manquez cruellement d’espace et vous commencez à déprimer à la vue de votre bureau. Ne bougez pas, on a peut être une solution, voire deux !

Première chose à savoir, il existe de nombreux réseaux d’indépendants (Gautier Girard, lautoentrepreneur, télétravail.fr) qui peuvent vous permettre de vous oxygéner en échangeant et en écoutant des avis extérieurs à votre activité.  Créez un compte, posez vos questions, répondez aux interrogations des membres et construisez votre réseau !

Pour finir avec la solitude du homeshoring, il vous reste le coworking, allier travail et échange avec d’autres entrepreneurs, une solution qui vous permet d’avancer et de vous entourer comme il se doit (retrouver la carte des espaces de coworking en France : http://coworking-carte.fr/).

N’oubliez pas également d’utiliser les outils de communication que vos clients peuvent mettre en place pour faciliter la collaboration mais pour aussi, peut-être, échanger avec d’autres prestataires comme vous !

D’autres articles arrivent, notamment sur la vie privée en télétravail, comment s’oxygéner ? Comment créer du lien social ? Comment allier vie privée et vie professionnelle ? On vous dira tout !

Soyez sociable, Partager ! 🙂
[Total : 3    Moyenne : 4.3/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *